les degats de la sorcellerie

 

Soyez les bienvenus sur cette page.

Vous avez un problème de  sorcellerie ? de blocage ? de possession ? des difficultés pour le mariage ? du mal à tomber enceinte ? des absences de sommeil ou du sommeil agité ? Un blocage généralisé ?

Je peux vous aider !!!!

Ce sont là des symptômes qui, généralement, sont liés à certains maux occultes.

 

Ci-dessous vous trouverez quelques informations utiles sur la personne que je suis ainsi que sur mon activité

 

Contact :

 

Je suis situé en Belgique , plus précisemment dans la region de Bruxelles capitale .

Email : tkaf-sorcellerie@hotmail.be

Téléphone : 0032 494 20 10 19

Je suis joignable tous les jours sauf le dimanche de 10h à 20h

Pour toute prise de rdv, consultation, envoi de traitement : voir en bas de la page

 

Je porte a la connaissance de la communauté Marocaine que 2 à 3 fois par an je recois aussi au Maoc dans la province de Rabat , Casablanca

ألفت انتباه الجالية المغربية إلى أنني أتلقى 2 إلى 3 مرات في السنة أيضا في المغرب في ولاية الرباط ، الدار البيضاء

 

Mon activité :

 

Je soigne tous les symptômes liés à la sorcellerie ou aux travaux occultes tels que :

  • Blocage intime , infertilité due à de la sorcellerie
  • Blocage relationnel. 
  • Sorcellerie Mangée .
  • Djinn Amoureux
  • Dérangement entitaire.
  • Possession, possession récalcitrante ou qui revient sans cesse.
  • Magnétisme. le magnétisme est quelque chose que nous devrions avoir de manière naturelle , mais les années faisant nous cumulons un excès de mauvaises ondes qui faont que nous devenons Ternes aux yeux des autres . celà se retire sur une séance ou deux .
  • Mauvais œil
  • Diverses formes de blocages.
  • Certainnes maladies provoquées par la sorcellerie : tels que certains problèmes articumaires ou musculaires , fatigues , détressions ...

Cette page est dédiée à toutes les personnes désireuses de s’informer sur la sorcellerie ainsi que sur les dégâts qu’elle peut engendrer.  

Afin d’être le plus clair et direct possible, je ne ferai pas d’historique de la sorcellerie car je doute que les personnes victimes de ce fléau soient intéressées par l’histoire.  

Mon discours sera direct, simple et précis et ce, afin de donner une explication rationnelle, logique et complète.

 

Ayant moi-même été victime de sorcellerie voici plusieurs années, j’ai appris les différents moyens de se soigner, ce qu’il faut faire, et ne pas faire mais j'ai surtout appris à reconnaître les symptômes du mauvais sort.

 

Je tiens avant tout à préciser certaines choses qui peuvent avoir leur importance pour certains d'entre vous :

 

  • Je ne suis pas un raky car mes soins ne se limitent pas à la rokya, pour laquelle j'ai le plus grand respect. En effet, j'ai pu constater que beaucoup de gens ne voient pas de changements après avoir bénéficié de ces soins.
  • Je ne suis pas un fkih car leurs méthodes s'assimilent à la rokya et donc (à mes yeux) ne sont pas suffisamment efficaces. 
  • Je ne suis pas non plus un taleb car mes soins s'adressent à tous, je ne fais pas de différences entre un chrétien, un juif, un musulman ou toute autre confession.  Je pars du principe qu'il y a du bon et du mauvais dans chacun d'entre nous et, je ne vais pas plus loin dans mon analyse. Je ne me permettrai pas de refuser l'aide à qui que ce soit sous prétexte de son appartenance ethnique ou religieuse.

Ce qui suit s'adresse donc à toute personne désireuse d'en savoir plus sur la sorcellerie et ses dégâts. Bon nombre de personnes se disent victimes de sorcellerie, tkaf, mani3, sihr, ce ne sont là que les différentes appellations d'un seul et même fléau.

1.  Les symptômes : 

  • La solitude : J’ai pu constater que les victimes cherchent constamment la solitude. On constate souvent que les personnes souffrant de sorcellerie ne veulent pas fréquenter le monde extérieur. Il y a une peur de la foule et du bruit qui s'installe progressivement.
  • Le manque de réussite : Les victimes de ce fléau qu'est la sorcellerie constateront que plus rien ne va, tant sur le point relationnel et professionnel que financier.  
  • Invisibilité : Les gens se détournent de vous, vous êtes comme invisible et personne n’écoute ce que vous dites. Vous vous retrouvez souvent en second plan. Dans certains cas, on peut aussi constater une certaine agressivité des gens vis-à-vis de vous.
  • Insomnies et migraines : Les insomnies et les migraines se multiplient, les cauchemars deviennent le quotidien de tous les jours. Quand vous parvenez enfin à vous endormir, votre sommeil n’est pas réparateur. Pour beaucoup de victimes, le sommeil devient une descente aux enfers. Dès que vous croyez être dans les bras de Morphée, vous êtes en réalité dans ceux du mauvais esprit qui prend possession des lieux.
  • Blocage intime : Bon nombres d’hommes (principalement dans le Maghreb) se disent victimes de "tkaf", le tkaf est en réalité une sorte de blocage. Celui-ci est souvent fait par un être proche. Dans cette partie, je vise principalement la gente féminine (sans pour autant l’accuser) car ce sont souvent les épouses, les petites amies ou les fiancées qui ont recours à cette pratique (voir photo D).
    • Le "tkaf" se manifeste par l’impuissance sexuelle de l’homme, ce qui a pour effet de créer une réelle frustration chez ce dernier. Ses envies sont intactes mais il n’a aucune réaction physique, si bien qu’il est incapable de passer à l’acte. La personne victime de ce type de "tkaf" peut aussi constater que le sexe opposé le fuit sans raison apparente.
  • Blocage professionnel : La sorcellerie peut aussi se manifester par la non réussite. Vous avez du mal à aller de l’avant. La réussite professionnelle n’est jamais au rendez-vous, dans ce cas nous l’appellerons "el mani3".
  • Blocage relationnel "intime" : Dans certaines communautés maghrébines, le "tkaf" est fait, étonnemment, par la mère à ses filles (voire à ses fils). !! Oui vous avez bien lu !! Bon nombre de filles ont été victimes de tkaf parce que leur mère l’a décidé. Cela peut déconcerter plus d’un d'entre vous, mais on a souvent constaté que les mères (ou les pères) faisaient un "tkaf" à leurs enfants, non pas pour les nuire, mais au contraire pour les protéger. Dans leur esprit, le "tkaf" est un moyen d’éviter que leur enfant soit confronté aux plaisirs charnels avant le mariage. De ce fait, les enfants (principalement les filles) se retrouvent victimes de sorcellerie émanant de leurs propres parents. Le problème le plus récurrent, lorsque l'on est confronté à cette situation, est que le parent ne pense pas toujours à enlever le "tkaf" lorsque l’enfant devient adulte et en âge de se marier. Peu de gens savent que plus longtemps dure le sort, plus il est difficile à enlever. Si je peux me permettre une image : "il est plus facile de déterrer un arbrisseau qu'on aurait mis en terre quelques mois avant, que de déterrer ce même arbrisseau quelques années plus tard".
  • Possession et hantise : On remarque en outre que certaines formes de sorcellerie se manifestent par la présence d’une entité, (l'entité est simplement l'âme d'une personne qui a vécu sur terre comme vous et moi), dans la demeure ou dans certains cas, dans la personne même. La personne est possédée tient des propos qui ne lui sont pas propres. Dans la plupart des cas, la personne victime de sorcellerie ne se souvient pas de ce qu’elle a dit ou fait. Il est à noter qu’une "entité" quelle qu’elle soit cherche à posséder la personne sur laquelle elle a une intention (bonne ou mauvaise).
  • Blocage de reproduction ( infertilité ): Ce blocage est une forme de sorcellerie qu'on met du temps à déceler. Cette sorcellerie est faite à la femme pour l'empêcher de tomber enceinte , ou à l'homme afin d'empecher l'aspect "mécanique " , ou tout simplement tuer tous les spermatozoides .  Le principe de cette forme de sorcellerie est simple, il y a deux moyens pour le sorcier d'atteindre sa victime : 
  1. Le sorcier envoie un "djinn/shaytan" à la victime et le somme de s'installer dans les parties intimes de celle-ci. Sa mission principale est de tuer toute forme de spermatozoïde afin d'empêcher la fécondation. Dans certains cas, le "djinn/shaytan" empêche aussi la femme d'avoir des rapports avec son époux, à tel point que ses jambes restent collées l'une à l'autre malgré elle. Il a aussi été constaté des douleurs intimes au moment du rapport ou juste avant.  
  2. Le sorcier fait une "cérémonie" de mariage entre le "djinn/shaytan" et la victime, de ce fait le "djinn/shaytan" prend pour épouse la victime malgré elle. A partir de là,  il lui devient "légitime" de défendre "sa femme" contre tout prétendant. Son but est de chasser le véritable mari ou de créer la discorde entre les deux époux. Il use ainsi des pires stratagèmes pour les empêcher de se reproduire.

Peu importe la manière dont le sorcier s'y est pris, il y a lieu de chasser le "djinn/shaytan" afin que la victime retrouve le cours normal de sa vie.

 

Certains ennuis de santé peuvent être dus à de la sorcellerie ou à de la possession :

 

Il y a en effet des cas où la sorcellerie provoque certains ennuis de santé que la médecine dite "classique" n'explique pas. 

Voici un exemple : Madame F. est venue à mon cabinet avec une béquille. En effet, cette dernière a eu beaucoup de mal à monter les marches menant à mon cabinet.

Après avoir travaillé avec cette dame et après avoir retiré sa possession, Madame F. est repartie sans utiliser sa béquille. Elle ne ressentait plus du tout le besoin de l'utiliser et elle a descendu les marches bien plus vite que son mari qui l'avait aidé à les monter.

 

Ceci s'explique par la chose suivante :

 

Comme vous le savez à présent, toute sorcellerie est provoquée par l'intervention d'un ou plusieurs djinn(s). Ces mêmes djinns (na3alat Allahou 3alayhim) vont posséder leur victime et c'est à ce moment précis que se produit l'attaque physique. 

 

Cette attaque se fait sur une analyse de l'état de santé de la victime, pour peu que cette personne ait quelques failles, son état de santé va se dégrader. Dans ce cas précis, le djinn va en quelque sorte "scanner" sa victime et voir où il peut lui porter l'estocade. En quelque sorte, il va déclencher quelque chose qui n'a pas forcément lieu d'être. 

 

Exemple : Vous êtes issus d'une famille où le diabète est assez courant. Si l'un de vos parents en ligne directe possède ce "gêne" du diabète, il y a de fortes chances que vous l'ayez aussi. Même si la maladie n'est pas avérée chez vous, du fait que vous possédez ce génome dans votre ADN, cela fait de vous une cible potentielle.

 

Dès lors si vous êtes victime de sorcellerie, le djinn va vous posséder, vous "scanner" et dès qu'il aura détecté ce génome du diabète, il s'empressera de le déclencher.

 

Je précise en outre qu'il arrive assez souvent que certains symptômes médicaux, qu'on n'arrive pas à soigner par le médical, puissent être traités par un simple magnétisme. Tels que douleurs musculaires, maux de tête, gonalgie, la perte de sommeil, grosse fatigue... Tous ces symptômes peuvent être guéris soit par une ou deux séances de magnétisme, ou par un traitement à base d'encens. Traitement qu'il est possible d'envoyer, donc il n'est pas toujours nécessaire que le patient soit présent

 

2.  La sorcellerie mangée :


La sorcellerie mangée est à mes yeux la plus virulente de toute autre forme de sorcellerie.  

Beaucoup de gens s'adressent à moi concernant de la sorcellerie qu'ils auraient ingurgitée. Ces personnes éprouvent les plus grandes difficultés à trouver quelqu'un pour les aider à s'en débarrasser.  
Avant toute chose, il faut savoir comment fonctionne ce type de sorcellerie et quels en sont les symptômes.  

Cette pratique est d'abord et avant tout un empoisonnement ainsi qu'un moyen de destruction dévastateur, étant donné que peu de gens sont aptes à faire sortir ce qui a été ingurgité.  

Dans la sorcellerie "simple", vous êtes harcelé dans votre vie de tous les jours (ces "djinns" sont en général à vos côtés et vous rendent aigri, repoussant et infréquentable).  

La sorcellerie mangée à cette particularité de se retrouver non pas à vos côtés mais bien en vous. De ce fait, ils prennent possession de votre corps comme le ferait n'importe quel usurpateur. Cette pratique rend la rokya bien moins efficace. En effet, le djinn est incommodé par le coran mais du fait qu'il est à l'intérieur de la personne, la rokya ne peut que le déranger et non le faire partir. Pire encore, il s'attaque à la victime de manière encore plus virulente.  

Il est donc impératif de faire sortir le "djinn" par des vomissements. Ce n'est qu'après ce traitement que la victime peut être traitée par la rokya, par le plomb ou encore par d'autres méthodes analysées plus bas sur cette page.  

Les symptômes de sorcellerie mangée sont les suivants 

  • Perte des cheveux;
  • Perte d'appétit;
  • Problèmes digestifs;  
  • Ballonnement de l'estomac sans raison;
  • Problèmes de peau;
  • Nausées inexpliquées.

Les modes de soin de la sorcellerie mangée sont :

Nous sommes tous différents, ce qui explique que pour certaines personnes le fait de boire de l'eau coranisée suffira. La victime sera prise de haut le cœur qui la feront vomir. Lors de ces vomissements, la sorcellerie ingurgitée sortira bi idni Llah.

Pour comprendre ce phénomène, il faut se rapporter à la rokya: les "djinns" qui se trouvent dans l'estomac sont expulsés par les écrits coraniques.

Pour d'autres victimes, ce premier mode de soin ne suffira pas. Dans ce cas, on utilisera le "sana el mekki" qui provoquera un dérangement au niveau de l'estomac et expulsera la sorcellerie mangée par les selles et les urines.

Pour les cas de sorcellerie mangée "virulente", j'utilise des écrits combinés à une racine qui provoquera des hauts le cœur, qui expulsera la sorcellerie mangée par des vomissements. Ce qui aurait pris des jours voire des semaines à partir finit par sortir en l'espace d'une ou deux heures bi idni Llah. 

 !! Je déconseille fortement à toute personne d'essayer de faire ce genre de travail soi-même !!

Il est primordial de comprendre que toutes les formes de sorcellerie sont accompagnées d'une forme de possession.  

Il est inconcevable de se dire : "Je suis ensorcelé(e) mais Dieu merci je ne suis pas possédé(e)". Depuis de nombreuses années, j'exerce ce métier passionnant et je constate ce fait sur quasi tous mes patients. Nous pensons régulièrement que la possession ne se manifeste que par le fait que la victime prenne la parole et se met à dire des choses qui ne viennent pas d'elle mais du ou des "djinn(s)" qui la possède(nt).   

Pour comprendre ce phénomène de possession, il faut d'abord savoir que les "djinns" s'engouffrent dans les failles de la victime (ses points faibles).  

Exemple :  
Un djinn ne rend pas sa victime colérique, il ne fait qu'accentuer cette caractéristique qui lui est propre.  
Il en va de même pour la santé, si vous êtes une personne ayant une santé fragile, le "djinn" ne fera qu'accentuer cette fragilité.  

Sachez qu'un "djinn" n'est pas capable de rendre votre santé fragile, il ne pourra que l'accentuer sans que les médecins puissent expliquer l'aggravation de vos symptômes.

Les victimes souffrant de sorcellerie, qui viennent me consulter, me pose souvent la question suivante : Pourquoi certaines personnes se mettent à parler et d'autres pas ?  

La réponse à cette question est assez simple. En effet, tout réside dans le taux de réceptivité de chaque personne. Les plus réceptifs se mettront à parler ou à faire des choses qui ne leur sont pas propres, tandis que les moins réceptifs ressentiront plutôt des symptômes du type: le tremblement des paupières, engourdissements des membres, fourmillements, douleurs du bras gauche ou droit, gonflement du ventre, etc. Tous ces symptômes sont aussi ceux de la possession

Toute réaction du patient à la lecture du Coran (de la Torah ou de la Bible), que ce soit par la parole ou par des symptômes physiologiques, que je vous ai énumérés un peu plus haut, sont ceux de la possession. Il n'y a pas de sorcellerie sans possession pour la simple raison que par le biais de la sorcellerie, on vous envoie un certain nombre de djinns qui ont une mission à accomplir sur leur victime. Ces derniers ne peuvent l'accomplir qu'en vous possédant.

 

 3.  Les différents modes de soin : 

 

  • La rokya Chaarya : Cette méthode est principalement utilisée par les personnes pieuses. Celle-ci est basée sur les saints écrits du coran. Elle se compose de récitations du coran sur la personne victime de sorcellerie et de l’utilisation de sourates du coran écrites dans une feuille, qui sera dissoute dans de l’eau, et puis ingurgitée ou utilisée lors de l’ablution. Cette pratique peut se comparer à de l’exorcisme (tout en restant prudent sur le terme).  
    Il est à noter qu'il y a une divergence d’avis quant à cette pratique, dont l'efficacité ou l'inefficacité dépend de la personne qui en bénéficie mais également de celle qui la prodigue.  

    I
    l semble primordial que la personne qui prodigue les soins soit une personne pieuse et que le bénéficiaire de cette méthode le soit tout autant. A défaut de présence des points cités ci-dessus, il est fort à parier que le traitement ne soit vain.  

    Il faut également savoir que cette méthode ne fonctionne pas sur tout le monde, indépendamment du fait que le bénéficiaire et le soigneur soient pieux. Pour pouvoir bénéficier de cette méthode, beaucoup de raky 
    demande systématiquement au patient de se plier aux exigences de l'islam, à savoir : faire ses prières, se couvrir la tête pour les femmes, être le plus souvent possible sous ablutions, apprendre le coran, si la patiente n'est pas mariée de venir avec un moharram, se couvrir le corps (du moins avoir une tenue décente). Toutes ces choses que tout musulman qui se respecte approuverait (et j'en fais partie) mais le problème est que peu de gens sont à même de se plier à ces exigences. Ces personnes se retrouvent donc exclus de ce type de traitement.    


    Pour comprendre le principe de la rokya, il est important de garder en tête que toute personne souffrant de sorcellerie est possédée. La rokya étant le simple récit de certains versets du coran, les djinns possédant la victime sont incommodés par ces récits. À ce moment le patient ressentira des symptômes tels que : des maux de tête, des engourdissements des membres, des tremblements des paupières, des bâillements, etc. C'est de cette manière que l'on détecte la présence du "djinn". Dès lors, nous pouvons traiter le patient pour faire partir ces "djinns".
  • La Rokya Rabbanya : Cette pratique est dérivée de la Rokya Chaarya et n'est à mon sens pas assez pratiquée car peu ou pas connue. Quelle différence y a-t-il me diriez-vous? Au vu de mes constatations, la Rokya Rabbanya est BIEN PLUS EXPEDITIVE. 

    Un djinn qui résiste à la rokya chaarya aura beaucoup de mal à résister à la Rabbanya car dans ce cas de figure, on peut LITTERALEMENT TUER le djinn s'il persiste à refuser de se convertir à l'islam et de s'en aller.

    Vous en avez un exemple dans la vidéo publiée ci-dessous. (Moins de 20 minutes pour éliminer un djinn, qui était pourtant dans ce pauvre homme depuis des années).

     
  • Le traitement par le plomb : Cette méthode consiste à faire fondre le plomb au préalablement préparé pendant une période de deuxième jours.  
    Le traitement ne commence que lors du troisième jour. Le plomb sera alors fondu et projeté dans une bassine d’eau mise sous la personne à soigner.
    Il est étonnant de constater les effets du plomb lors du contact avec l’eau.  
    Pour certaines personnes, il ne fait aucun bruit tandis que pour d’autres, il éclate de manière impressionnante. En règle générale, lorsque celui-ci est secoué de la sorte, cela signifie qu’un "nœud" a été défait. Le "nœud" en termes de sorcellerie représente 
    le mauvais sort.

    Le plomb est connu pour défaire 365 nœuds différents. Ce traitement par le plomb est généralement accompagné et complété par une forme d’encens composée de 32 éléments. J'ai pu constater que dans certain cas, le plomb projeté dans l’eau donne des formes étranges, étonnantes mais surtout, révélatrices (formes humaines, visages déformés, rats, chameau, tortue, etc.).
     

Photo A :  
Comme vous pouvez le constater sur cette image, le plomb représente un chameau. Le premier (en bas) s'est littéralement désintégré lors de la deuxième fonte (au-dessus).

 

Plomb chameau , avant et après traitement.jpg

 

Photo B :
Sur celle-ci, vous reconnaîtrez aisément celle d'un chameau dont la tête est dirigée vers la droite.

Tête d'un chameau.jpg
Photo C
Sur cette image, vous reconnaîtrez la forme d'un rat dont la tête est dirigée vers la gauche.

 

 

Tête d'un rat.jpg

 

Photo D :
Sur cette dernière prise, nous pouvons constater la forme d'un pénis sur le coté droit (le tkaf effectué sur cette personne est apparu de manière explicite dans son plomb).

Forme d'un pénis.jpg

Différents encens accompagnent le plomb à savoir :

  • Le jawi (blanc) : Cet encens est attribué dans ce traitement à "sidi al bouhali"(coloré) ou encore à "al bacha hammou"(rouge)
  • Le jawi (noir) : Cet encens est attribué dans ce traitement à "sidi mimoun" (noir) qu'on appelle aussi "al bouwab". Celui qui ouvre les portes et qui détient les clefs de la réussite. Il sera également à "lalla mimouna" (noir), (soeur de sidi mimoun) appellée aussi "lalla aicha drouria", dont le monastère se trouve dans les montagnes de Meknès.
  • Le "aoud" : attribué dans ce traitement à "Lalla Malika" (vert).
  • Le "aoud" : attribué dans ce traitement à "Sidi le fkih" (blanc) ou communément appelé "samharouj", lequel se trouve dans les montagnes du sud de Marrakech, du coté de Moulay Ibrahim.
  • Al meska el horra : attribuée à "Lalla Mira" (jaune).
  • Le bkhour de Aïcha : attribué dans ce traitement à "Lalla Aicha al bahria" (blanc), dont le monastère se trouve sur un bord de mer à proximité de la ville de Azzemour.
  • Le bkhour de Lalla Aicha : "al hamdouchia" qui se trouve dans les montagnes, à exactement 2 km de "Lalla Aicha Drouria" de Meknès.
  • Sidi Abdelraman: à Casablanca et qui ne nécessite pas d'encens spécifique.
  • Le grand Moulay Ibrahim : dans le sud de Marrakech, qui ne nécessite pas d'encens spécifique non plus.
  • Cheikh al Kamel : à Meknès
  • Moulay Idris : à Fès
  • Merchich : à Casablanca, second lieu de réunion de tous ces walis.

Notons que pour chaque "jwad", il y a un comportement à avoir.  
En effet, chacun d'entre eux a une spécificité. Nous pouvons donc invoquer l'un pour la réussite et l'autre pour le retour d'affection.

Vous aurez remarqué que pour chaque "jwad", (car c'est comme ça que l'on nomme ces esprits qui nous aident à soigner), il y a une couleur spécifique, le tout combiné avec les encens. Grâce à cette combinaison (encens, jwads et plomb), j'ai vu des patients venir chez moi dans un état et repartir dans un tout autre état. 

Le grand avantage de cette pratique est qu'elle ne fait aucune espèce de différence entre les religions, d'ethnie ou autre.

Nb : il est à noter que beaucoup de musulmans attribuent cette pratique à du chirk. Je leur rappelle à toutes fins utiles que le coran s'adresse à l'humanité et aux djinns. N'oublions pas que l'élu d'entre nous tous, SAYIDOUNA MOHAMMED 3ALAYHI SALATOU WA SALAM a converti lui même les premiers djinns à l'islam et que ces derniers sont tenus comme nous de faire le bien autour d'eux.          

A partir de là, il est aisé de comprendre que leurs bienfaits vis à vis de nous leur seront comptabilisés le jour de yaoumou el kyama.  
Pour ma part, je ne fais pas de distinction entre un frère musulman et un djinn musulman, pour peu que celui-ci soit de ma confession et bien intentionné.

Il existe également d'autres pratiques de soin :

  1. Les citrons pour soigner le tkaf sexuel chez l'homme 
  2. La bougie blanche pour raviver les sentiments dans le couple et le retour d'affection (quand on parle de retour d'affection, il y a lieu d'être prudent. Cette pratique est utilisée à mauvais escient par des gens qui font revenir un "ex" parti depuis des mois, voire même l'assagir pour qu'il ne les quitte plus).
  3. Le foulard trempé dans le lait qui à la même fonction que la bougie blanche
  4. L'œuf qui permet d'éradiquer le mauvais œil en 3 jours
  5. Le "fas el warata" et le "cadenas" qui vous ouvrent toutes sortes de tkafs (de l'intime au blocage en passant par le professionnel) ainsi que les 7 clefs combinées au travail par le plomb
  6. Les coquilles d'escargots
  7. Les "nfails" qui sont des écrits combinés avec des encens qui soignent certaines formes de possession, et sont très utiles dans les séances de magnétisme

Voici quelques exemples de rokya rabbanya dirigée par moi-même, vidéo sur youtube.

Ces vidéos vous donnent un exemple de ce que la sorcellerie subsaharienne donne comme résultats

 

J'ai publié celle-ci à la demande de certaines personnes qui ont un ou plusieurs djinn(s) amoureux et qui désirent en savoir plus.

  • Un djinn amoureux peut venir de plusieurs manières :
    • soit, il vient de la sorcellerie et vous possède comme décrits plus haut. Il finit par avoir des sentiments pour vous et peut même dans certains cas avoir des rapports intimes avec vous, sans votre consentement. Attention : ne pas croire que parce qu'il vous aime, il ne va pas vous bloquer dans votre vie, bien au contraire !
    • Ou, il ne vient pas par le biais de la sorcellerie. Il vous a vu ou croisé dans la rue, comme le ferait n'importe quel homme, il vous suit et, il finit par vous posséder.


Questions / Réponses

 

Madame Miryam de Los Angeles

Pour les personnes trop éloignées, est-il possible de leur envoyer les soins?

 

Oui, c'est possible dans certains cas. Dans d'autres cas, il est préférable que la personne soit présente. mais cela est possible oui.

Nb : Me contacter pour plus de précisions

 

Madame Rkya de Toulouse

Existe-t-il une protection contre la sorcellerie ?

 

Oui en effet, il existe plusieurs procédés qui permettent d'empêcher la sorcellerie de vous atteindre.

Nb: me contacter pour plus de precision

 

Monsieur Mansour de Paris

Existe-t-il un moyen qui permet d'améliorer sa vie et d'avoir la réussite avec soi ? Du type "koboul"

 

Oui, il existe plusieurs moyens d'améliorer son quotidien.

 

  1. Il est possible de faire un "ktab" appelé communément "koboul" et qui permet de faire avancer la personne
  2. Il y a les travaux que l'on fait sur une bague en argent et qu'on appelle "la bague de saydouna soulayman" : c'est à mon avis, ce qu'il y a de plus efficace car très peu de gens sont habilités à la faire, pour la simple raison qu'il faut bénéficier de l'aide de quelques jwades. Il faut savoir que cette bague est d'abord et avant tout NOMINATIVE. Ensuite, celle-ci est CIBLÉE : c'est-à-dire qu'elle est préparée dans un but bien précis. Généralement, on me la demande pour (et, ceci est légitime) LA RÉUSSITE PROFFESSIONNELLE.

Nb: Me contacter pour les détails de ce travail car celui-ci ne se fait qu'a un moment donné de l'année (laylatou lkadr, miloud, Aychoura, aid el kebir,...)

 

Madame Mounia de Oslo:

Le temps a-t-il une incidence sur les soins ? Une personne victime de sorcellerie depuis 20 ans est elle plus difficile à soigner qu'une personne victime de la même sorcellerie depuis 2 ans ?

 

Oui et, je prends pour exemple celui de l'arbrisseau planté.  Vous aurez beaucoup plus de facilité à le retirer deux ans plus tard que 20 ans plus tard car il sera devenu un grand arbre lourd et volumineux. Le temps joue en faveur de la sorcellerie. Plus le temps passe et plus les shayatines vous connaissent et savent de quelle manière vous détruire. Cependant, tout ce qui a été fait par l'homme peut être retiré par l'homme. ALLAH soubhanah ne permettra JAMAIS au mal de triompher.

 

Madame Fouzia de Casablanca :

Est-il possible d'être possédé de manière positive ? Je veux dire par là peut-on être possédé par quelque chose qui serait bonne pour nous ?

 

Oui c'est tout à fait possible. Je dirai même que cela arrive bien plus souvent qu'on ne le croit. La plupart des gens de notre profession se focalisent sur ce qui vient déranger leur patient mais JAMAIS sur ce qui pourrait être là pour aider. Bien souvent, ces présences passent inaperçues, mais je vous confirme que cela est tout à fait possible. A la seule différence qu'on ne parle pas de possession, mais d'accompagnement car ces derniers ne nous possèdent pas physiquement, étant donné qu'ils ne sont pas dans notre corps mais à côté.

 

Madame Fadwa de Bruxelles :

Est-il possible de ne pas guérir de la sorcellerie malgré l'acharnement qu'on peut avoir à vouloir se guérir ?

 

Oui, c'est malheureusement possible et je m'explique. Aucun médecin au monde ne peut se vanter de guérir 100% de ses patients et bien, il en est de même pour notre profession. Nul d'entre nous ne peut se prévaloir d'avoir un pouvoir illimité, seul ALLAH sobhanah à ce pouvoir et nous ne sommes que des humains. Si notre créateur a décidé de vous laisser subir cette souffrance sur terre c'est peut-être qu'il vous destine le meilleur yaoumou al kyama. WALLAHOU MA3A SABIRIN

 

Madame Sylvie d'Agen :

En tant que Chrétienne, j'aimerais vous demander si vous soignez tout le monde ou juste les gens de votre confession ?

Ma deuxième question : dans notre communauté il y a peu de gens victimes de sorcellerie, mais cela n'empêche que beaucoup d'entre nous souffrent d'un mal inconnu, que pouvez-vous faire pour cela ?

 

Tout d'abord, merci pour vos questions qui sont plus que judicieuses :

 

  1. Comme je l'ai déjà dit, je ne fais AUCUNE distinction de religion ou d'origine ethnique
  2.  Votre deuxième question est très intéressante car vous soulevez là un sujet très important. En effet, il y a des gens qui ne souffrent pas forcément de sorcellerie mais qui ne sont pas au mieux dans leur vie. Il faut dire qu'il n'y a pas que la sorcellerie qui peut malmener les gens que nous sommes. Pour la simple raison que ce qui vous sera envoyé par la sorcellerie (djinns, démons et autres présences négatives) peut aussi bien vous malmener sans avoir été envoyée par un quelconque sorcier. On parlera dans ce cas, non pas de sorcellerie mais de "souillure" et, c'est justement cette souillure qui vous rend repoussante, infréquentable et inintéressante.

Dans ce cas, la solution réside dans le magnétisme et une méthode qu'on appelle en Arabe "rsil". Ce qui littéralement veut dire "nettoyage", par cette méthode, on peut "nettoyer" le patient et lui permettre de reprendre le contrôle de sa vie. Pour ce faire, nous utiliserons alors des produits du type : ambre, musk, tbatil,... lesquels combinés avec "nfails" (écrits) donnent de très bons résultats.

Donc, pour résumer, je dirai qu'il n'est pas nécessaire d'être victime de sorcellerie pour avoir des blocages.

 

Madame Sylvie d'Agen :

Et vous faites des séances de magnétisme ?

 

Le terme de magnétisme est mal utilisé étant donné que c'est justement ce magnétisme qui nous fait émettre des ondes négatives. Je préfère utiliser le terme de démagnétisation, mais je vous confirme que je pratique cette méthode. 

 

Madame Valérie de Bruxelles : 
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre commentaire sur la méthode du plomb, y a-t-il un endroit où vous recevez pour traiter les gens 
?
Je vous confirme que je reçois à mon cabinet (sur rendez-vous).

 

De madame Samya de Londres :
Bonjour monsieur, j'aimerais savoir comment vous expliquez que je fais régulièrement des Rokya qui chassent le djinn en moi (djinn amoureux) mais quelques jours plus tard il revient ?


Madame Samya bonjour,
Le problème voyez-vous dans votre cas, c'est que le raky fait une erreur de traitement. Lorsqu'on capture un djinn tel que le vôtre, on ne le laisse pas partir sans le traiter!! Sinon, il reviendra!! Et, vous passerez votre temps à chasser ce qui revient aussitôt.

Je diffuserai bientôt une vidéo d'une de mes patientes qui souffrait de la même chose que vous. 

Le seul moyen d'empêcher le djinn de revenir est soit de le convertir à l'islam ou de le tuer. 

N'hésitez pas à me poser les questions qui vous intriguent.

 

Je précise de suite pour dissuader les personnes peu scrupuleuses : je ne fais pas de sorcellerie, je ne fais aucune action qui m'impliquerait dans le haram. Je me contente de retirer ce dont souffre la personne si toutefois le mal dont souffre la personne est dû à la sorcellerie et non pas de notre créateur.

# sorcellerie

# tkaf

# possession

# désenvoutement

# rokya

 

 

La consultation par telephone ( je precise par consultation le fait de faire un bilan et non pas de prodiguer des soins) est entierement gratuite,je n'ai pas de chronomètre en main.

Je conseille à toute personne désireuse d'avoir une consultation téléphonique de me contacter afin d'avoir mes disponibiltes . Limitation à deux consultations par jour.

 

Numéro de téléphone : 0032 494 20 10 19

 

wa salamou 3ala 3ibadillahi assalihin.

Nb: Les personnes désireuses de faire leur koboul (bague de saydna souleyman) doivent savoir qu'il n'est pas toujours possible de la faire toute l'année mais à certains moments seulement. 

 

Je porte a la connaissance de la communauté Marocaine que 2 à 3 fois par an je recois aussi au Maoc dans la province de Rabat , Casablanca

ألفت انتباه الجالية المغربية إلى أنني أتلقى 2 إلى 3 مرات في السنة أيضا في المغرب في ولاية الرباط ، الدار البيضاء

 

 

 

 

Email : tkaf-sorcellerie@hotmail.be
Tél : 0032 494 20 10 19

Compte Skype : tkaf-sorcellerie (rdv au préalable)

Je suis joignable tous les jours sauf le dimanche de 10h à 20h


 

 

                                

 

 

Vous êtes le 466 471ème visiteur

Contact